Le millésime 2015 à Bordeaux


Premières impressions


Peu après le début des vendanges, le millésime 2015 à Bordeaux créait déjà le buzz. L’année 2015 s’est avérée excellente pour les vignerons. Après trois années de conditions défavorables aux millésimes (2011, 2012 et 2013), l’amélioration s’était déjà fait sentir en 2014, et il semblerait que la grande région viticole bordelaise soit prête à rappeler à tous les amateurs de vin de la planète en quoi Bordeaux a su prendre une place unique dans leurs cœurs et pour leurs palais.




La naissance d’un grand millésime…


La région de Bordeaux, située à la limite septentrionale des meilleures régions viticoles productrices de vins rouges, nécessite des étés chauds pour pouvoir donner naissance à de beaux millésimes. Les mois de mai, juin et juillet 2015 ont enregistrés des températures et une sécheresse record. Le millésime 2015 est comparable au 2009 notamment en ce qui concerne la véraison anticipé des raisins (changement de couleur des baies) qui n’avait pas été observée si tôt depuis cette date. Le stress hydrique permet en effet de commencer le processus de maturation au début du mois de juillet, pour arriver au stade de la véraison à la fin du mois d’août. En 2015, tous les raisins étaient déjà rouge-violets à la mi-août. La pluie était la bienvenue en août, renforçant les raisins sur le chemin de la maturité.

Olivier Bernard, Président de l’Union des Grands Crus de Bordeaux et Président du Domaine de Chevalier, à propos du millésime 2015 à Bordeaux: " Cela faisait quelques années que Bordeaux n’avait pas vécu la naissance d’un aussi beau millésime "


Tous nos primeurs

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nos conseillers sont disponibles du lundi au jeudi de 9h à 18h et le vendredi de 9h à 17h

00 800 267 33 289

utreptow@millesima.com