Frais de port offerts sur votre 1ère commande avec le code* - BIENVENUE *hors vins primeurs, réservé aux nouveaux clients.

Merlot

La première mention du cépage merlot date du 18ème siècle. Il est issu d’un croisement entre le cabernet franc (également à l’origine du cabernet sauvignon) et de la magdeleine noire des...Voir plus

Produits (47)
RP
93
Le Macchiole : Bolgheri Rosso 2019
250 CHF T.T.C.
20,83 CHF / unité
RP
94
Tenuta dell'Ornellaia : Le Serre Nuove dell'Ornellaia 2019
340 CHF T.T.C.
56,67 CHF / unité
Frescobaldi - Tenuta Luce della Vite : Lucente 2018
160 CHF T.T.C.
26,67 CHF / unité
RP
91
WS
89
JS
93
Shafer Vineyards : TD-9 2018
810 CHF T.T.C.
67,50 CHF / unité
Frescobaldi - Tenuta Castelgiocondo : Lamaione 2012
370 CHF T.T.C.
61,67 CHF / unité
WS
90
Castellare di Castellina : Poggio ai Merli 2007
430 CHF T.T.C.
71,67 CHF / unité
WS
88
Castellare di Castellina : Poggio ai Merli 2008
420 CHF T.T.C.
70 CHF / unité
RP
93-95
WS
91
Le Macchiole : Messorio 2014
920 CHF T.T.C.
153,33 CHF / unité
WS
93
Rocca di Frassinello : Baffonero 2016
1 270 CHF T.T.C.
211,67 CHF / unité
RP
94+
JR
16.5
WS
94
Le Macchiole : Messorio 2011
910 CHF T.T.C.
151,67 CHF / unité
Orma : Orma 2019
420 CHF T.T.C.
70 CHF / unité
RP
95
JS
97
Le Macchiole : Messorio 2017
1 080 CHF T.T.C.
180 CHF / unité
Castellare di Castellina : Poggio ai Merli 2019
460 CHF T.T.C.
76,67 CHF / unité
Antinori - Guado al Tasso : Cont'Ugo 2019
320 CHF T.T.C.
53,33 CHF / unité
JS
95
Frescobaldi - Tenuta Castelgiocondo : Lamaione 2016
430 CHF T.T.C.
71,67 CHF / unité
Alain Chabanon : Le Merle Aux Alouettes 2014
350 CHF T.T.C.
29,17 CHF / unité
Il Borro : Il Borro 2017
270 CHF T.T.C.
45 CHF / unité
Frescobaldi - Tenuta Castelgiocondo : Lamaione 2015
400 CHF T.T.C.
66,67 CHF / unité
Frescobaldi - Tenuta Luce della Vite : Lucente 2017
170 CHF T.T.C.
28,33 CHF / unité
RP
97
JS
98
Tua Rita : Redigaffi 2018
670 CHF T.T.C.
223,33 CHF / unité
WS
93
JS
93
Rocca di Frassinello : Baffonero 2011
1 360 CHF T.T.C.
226,67 CHF / unité
RP
94
JS
93
Gaja Ca' Marcanda : Camarcanda 2007
1 070 CHF T.T.C.
178,33 CHF / unité
RP
90
JS
93
Frescobaldi - Tenuta Castelgiocondo : Lamaione 2014
380 CHF T.T.C.
63,33 CHF / unité
RP
96
WS
93
JS
97
Tua Rita : Redigaffi 2017
680 CHF T.T.C.
226,67 CHF / unité
RP
89
WS
92
Shafer Vineyards : TD-9 2017
780 CHF T.T.C.
65 CHF / unité
RP
97
Tua Rita : Redigaffi 2019
680 CHF T.T.C.
226,67 CHF / unité
RP
94
JS
96
Orma : Orma 2018
Vins rares
- - Rouge
430 CHF T.T.C.
71,67 CHF / unité
RP
91
Antinori - Guado al Tasso : Cont'Ugo 2018
260 CHF T.T.C.
43,33 CHF / unité
RP
94
Barone Ricasoli : Casalferro 2016
240 CHF T.T.C.
40 CHF / unité
RP
94-96
Masseto : Massetino 2019
840 CHF T.T.C.
280 CHF / unité
Frescobaldi - Tenuta Castiglioni : Giramonte 2012
620 CHF T.T.C.
103,33 CHF / unité
RP
98
WS
95
JS
99
Tua Rita : Redigaffi 2016
700 CHF T.T.C.
233,33 CHF / unité
RP
96+
JS
96
Il Borro : Il Borro 2016
290 CHF T.T.C.
96,67 CHF / unité
Château Labastide Orliac : 1780 Royal Héritage 2015
890 CHF T.T.C.
148,33 CHF / unité
RP
95
JR
17+
WS
95
Gaja Ca' Marcanda : Camarcanda 2013
710 CHF T.T.C.
118,33 CHF / unité
RP
94
WS
91
Gaja Ca' Marcanda : Camarcanda 2011
850 CHF T.T.C.
141,67 CHF / unité
RP
94
WS
91
JS
94
Rocca di Frassinello : Baffonero 2017
540 CHF T.T.C.
180 CHF / unité
JR
16.5
WS
93
JS
96
Querciabella : Palafreno 2013
690 CHF T.T.C.
115 CHF / unité
RP
92
JS
93
Querciabella : Palafreno 2008
730 CHF T.T.C.
121,67 CHF / unité
Château Labastide Orliac : 1780 Royal Héritage 2009
680 CHF T.T.C.
113,33 CHF / unité
Château Palmer : Historical XIXth Century Wine 2016
360 CHF T.T.C.
360 CHF / unité
JR
16.5
WS
97
JS
90
Querciabella : Palafreno 2010
720 CHF T.T.C.
120 CHF / unité
RP
95
WS
93
JS
90
Rocca di Frassinello : Baffonero 2010
530 CHF T.T.C.
176,67 CHF / unité
RP
95
WS
93
JS
93
Gaja Ca' Marcanda : Camarcanda 2017
790 CHF T.T.C.
131,67 CHF / unité
RP
91
WS
92
Castellare di Castellina : Poggio ai Merli 2017
450 CHF T.T.C.
75 CHF / unité

Zoom sur le Merlot, un cépage tout en rondeur et en volupté

Des arômes de fruits noirs, de prune, de cake aux fruits évoluant sur des notes empyreumatiques, fumées avec le temps, une bouche gourmande et soyeuse… Avez-vous reconnu le Merlot ? Cépage noir emblématique de Bordeaux, le Merlot est l’une des variétés les plus plantées dans le monde. Origines, terroirs, caractéristiques et expressions aromatiques, embarquez pour un itinéraire œnologique d’exception en découvrant le Merlot à travers les vignobles du monde…

Le Merlot, les origines d’un cépage qui a conquis le monde

Surnommé le Petit Merle en patois, le Merlau, Plant Médoc dans le Bazadais ou encore Sémillon rouge, il a longtemps été admis que le cépage qui tient son nom de sa couleur, proche de celle du plumage du Merle, était originaire du bordelais. Grâce à des découvertes plus récentes menées par l’Institut National de la Recherche Agronomique (Inra) et le Conservatoire du Vignoble Charentais, on sait désormais que le Merlot serait en fait né en Charentes. Le cépage est le fruit du croisement entre le Cabernet Franc et la Magdeleine Noire des Charentes. D’abord considéré comme un cépage secondaire, c’est en 1857 que l’ampélographe français - Louis Marie Victor Rendu - décrit le Merlot pour la première fois dans son ouvrage « Ampélographie française » en le citant comme entrant dans la composition des Grands Crus de Bordeaux. La réputation des crus bordelais viendra ensuite asseoir sa notoriété dans le monde.

Cépage vigoureux, le Merlot se plait particulièrement sur les terres conservant l’humidité et la fraîcheur. Par conséquent, il s’épanouit remarquablement sur les sols argileux ou argilo-calcaires.

Aujourd’hui, avec une superficie mondiale de plus de 266 000 hectares, le Merlot occupe la 4ème place des cépages les plus plantés dans le monde en étant présent dans plus de 37 pays (selon les chiffres de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin en 2017).

 

Les arômes et caractéristiques du Merlot

Comment reconnaître le Merlot ? Voici quelques petites astuces pour épater lors de dégustations à l’aveugle…

 

Cepage Merlot
© Philippe Roy

 

Polyvalente, cette variété peut à la fois être employée seule ou en assemblage. Cépage possédant une grande intensité colorante grâce à sa richesse en anthocyanes, le Merlot donne naissance à des vins sombres présentant une robe rouge pourpre foncée. Moins aromatique, plus léger en tanins et en acidité que le Cabernet Sauvignon, il produit généralement des vins plus riches en matière et présentant un degré alcoolique plus élevé. En fonction des terroirs et des degrés de maturité des raisins, on trouve globalement deux styles de Merlot. Dans son style le plus commun avec des régions aux climats plutôt chauds, son expression aromatique est caractérisée par des notes de fruits noirs (arômes de mûre, de prune, de cerise noire), une matière ample et structurée, une acidité modérée et des tanins soyeux. Lorsque les degrés de maturité sont élevés, on trouve des notes de cake aux fruits confits et de chocolat. Dans des régions aux climats plus tempérés, le Merlot présente une grande élégance. Le bouquet aromatique offre alors des notes de petits fruits rouges (fraise, framboise, prune jaune), ainsi que des notes herbacées et mentholées, une acidité plus élevée et des tanins plus fermes. Les vins de Merlot sont souvent élevés en fûts de chêne, français, américain, hongrois ou de Slavonie. Les vins développent alors des notes vanillées, épicées et toastées évoquant le café.

 

Bordeaux, terre de prédilection du Merlot

Originaire du bordelais, le Merlot représente aujourd’hui près de 66% de la surface des cépages rouges. Très répandu, il exprime tout son potentiel sur les terroirs frais et humides.

Cépage emblématique de la rive droite de Bordeaux, il est particulièrement représenté sur les appellations de Saint-Émilion et de Pomerol. L’assemblage le plus courant est réalisé dans une proportion de 80% de Merlot pour 20% de Cabernet Franc.

Sur la rive droite de Bordeaux, le Merlot est à l’origine de très grands vins rouges présentant une superbe capacité d’évolution en garde. Les vins de Merlot de la rive droite de Bordeaux se distinguent par leur intense expression aromatique aux notes de petits fruits rouges et noirs en développant des notes fumées de tabac et de café ou encore de fraîches notes de cèdre. Les magnifiques vins rouges de Pomerol expriment la quintessence du Merlot. Sur ces grands terroirs, il apporte aux vins des notes de prune, de fruits confits, d’élégantes notes florales de violette tandis que la bouche est délicieusement juteuse et suave en déployant une texture soyeuse et veloutée. Avec le temps, les plus grands vins de Pomerol développent des notes empyreumatiques giboyeuses et des notes fumées. Non loin de là, c’est à Saint-Émilion, Fronsac et Canon-Fronsac que le Merlot s’épanouit à merveille. Les sols calcaires et argilo-calcaires de l’appellation lui permettent d’arriver à la juste maturité en conservant une belle acidité, fraîcheur et minéralité. Encore un peu plus à l’est, c’est sur l’appellation Castillon Côtes de Bordeaux que le cépage produit des vins fruités et voluptueux, arborant une belle minéralité en raison des terroirs calcaires.

 

cepage merlot
© Château Smith Haut Lafitte

 

Sur la rive gauche, dans le Médoc et dans les Graves, le Merlot est aussi largement représenté. Il est employé dans les assemblages aux côtés du Cabernet Sauvignon, du Cabernet Franc, du Petit Verdot (plus rarement avec du Malbec et de la Carmenère). De par son profil fruité, sa générosité en bouche et son acidité modérée, il vient généralement assouplir la fermeté des tanins. Si le Cabernet Sauvignon demeure le cépage incontournable de la rive gauche de Bordeaux, le cépage est ainsi employé de Saint-Julien à Saint-Estèphe en passant par Moulis et Listrac. Plutôt discret sur l’appellation Pauillac, il est en revanche présent souvent à parts égales avec le Cabernet Sauvignon dans les vins rouges de l’appellation Margaux. On dit d’ailleurs de Margaux qu’il s’agit de l’appellation la plus charmeuse du Médoc grâce à ses vins veloutés qui témoignent de la présence du Merlot.

Au-delà du vignoble de Bordeaux, on retrouve cette variété dans le Sud-Ouest de la France, dans le vignoble de Bergerac et Duras ainsi qu’à Cahors où il est associé à du Malbec. En outre, en raison de sa grande faculté d’adaptation, le cépage est désormais largement cultivé dans le Languedoc en étant aussi utilisé pour la production de vins rosés.

 

Le Merlot en Italie

C’est en Italie que le Merlot a connu un succès majeur. Dans les années 70, la révolution des Supers Toscans viendra signer son développement en Italie. De nombreux producteurs se sont ainsi mis à cultiver le noir cépage pour donner naissance à des cuvées emblématiques, mondialement réputées.

 

Cépage Merlot
© Castello di Ama

 

Citons par exemple le mythique Sassicaia de la Tenuta San Guido, Ornellaia, sans oublier Le Macchiole ou encore les cuvées signées Antinori du domaine Pian Delle Vigne ou Guada Al Tasso, La Massa et Gaja Ca’marcanda. Désormais produits en appellation IGT Toscana, Bolgheri et Bolgheri Superiore, ces grands vins rouges de Toscane témoignent de la typicité du Merlot produit sur ces terroirs d’Italie.

 

Le Merlot aux États-Unis

C’est Outre-Manche, aux États-Unis que le cépage bordelais a su s’implanter avec brio. Présent dès le XIXème siècle en Californie, le Merlot a traditionnellement été employé dans des assemblages inspirés du modèle bordelais avec le Cabernet Sauvignon. On parle alors de « Bordeaux Blend ». Il est désormais très populaire en cuvées monovariétales. Le Merlot est particulièrement présent dans les zones de San Joaquin, dans la Napa Valley, dans les Comtés de Monterey et de Sonoma.

En raison du climat chaud en Californie, les vins de Merlot présentent un profil intensément fruité sur des notes gourmandes et sucrées de fruits noirs, de prune, de cake aux fruits confits. L’élevage en chêne américain apporte des notes vanillées, de coco et d’épices tandis que l’élevage en chêne français est gage de notes boisées et toastées évoquant le café et le moka. Au palais, la bouche emballe par sa grande richesse et sa concentration de matière, douce et soyeuse décrite avec le terme « mouthfeel ».

Plus à l’est, le Merlot se distingue dans l’État de Washington. Le climat plus frais et tempéré alterne entre des journées ensoleillées et des nuits plus fraîches favorisant une belle acidité et une grande fraîcheur aromatique des raisins. Les magnifiques zones de Columbia Valley, Red Moutain, Yakima Valley, Walla Walla Valley et Horse Heaven Hills sont les plus réputées pour la production du Merlot. Dans l’État de Washington, il est à l’origine de vins puissants et équilibrés présentant des notes de fruits rouges, des notes plus fraîches d’herbes et de belles notes vanillées.

 

Le Merlot en Amérique du Sud

En Amérique du Sud, c’est au Chili que le cépage a sans aucun doute trouvé son terroir de prédilection. Il faut se rendre dans la Vallée de Colchagua, à Apalta ou dans l’Aconcagua Valley pour trouver de magnifiques vins de Merlot. Employé en cuvées monovariétales ou en « Bordeaux Blend », le cépage se distingue par son identité à part entière. Les vins de Merlot du Chili offre ainsi de belles notes de fruits rouges et herbacées sans atteindre la maturité des vins californiens. Des domaines comme Casa Lapostolle, Seña ou Almaviva témoignent de l’exceptionnelle qualité du Merlot sur ces grands terroirs.

De même qu’au Chili, en Argentine, le cépage est employé seul ou en assemblage. Il est principalement cultivé dans la province de Mendoza, où la zone de la Vallée de Uco offre les meilleures conditions pour conserver une grande fraîcheur des fruits.

 

Tour d’horizon du Merlot dans l’hémisphère sud

Passons à l’hémisphère sud… Si la Nouvelle-Zélande est particulièrement réputée pour ses excellents vins de Chardonnay et de Pinot Noir, le Merlot est aussi cultivé sur l’île, dans la région d’Auckland et dans la baie de Marlborough. En Australie, le Merlot est l’un des cépages les plus cultivés avec la Syrah et le Cabernet Sauvignon. Particulièrement employé en assemblage, le Merlot d’Australie se distingue par ses notes de cassis, de prune et ses notes épicées. La bouche évolue quant à elle avec souplesse et présentant une belle intensité fruitée. Enfin, c’est en Afrique du Sud dans la région de Stellenbosch que l’on trouve de très beaux vins de Merlot.

 

Le Merlot en cuisine

Offrant différents profils, ce cépage peut s’associer à divers accords mets-vins. De par sa rondeur et sa bouche savoureuse, il s’équilibre avec des plats légers et raffinés pour mettre en valeur la finesse et le soyeux de la bouche. Les plats en sauce auront plutôt tendance à alourdir la bouche. Les vins de Merlot sur le fruit, frais et fruités à savourer dans leur jeunesse peuvent être dégustés avec une pizza, des légumes grillés types courgettes et aubergines dans un tian à la provençale ou encore des charcuteries en privilégiant des salaisons au poivré léger. Les vins de Merlot présentant un fruité plus mûr et plus intense, des notes épicées se révéleront au côté de plats de viande grillée, du poulet ou du porc. La cuisine italienne avec des tagliatelles à la tomate, des boulettes de viande sera du plus bel effet. N’oublions pas non plus les plateaux de fromage affinés. Pour des vins de Merlot complexes comme les vins de Pomerol et de Saint-Émilion, il est préférable de privilégier des pièces de viande nobles comme des côtes de bœuf, du veau accompagnées de légumes grillés.

Intensément fruité, gourmand et soyeux, découvrez la personnalité charmeuse du Merlot au gré des terroirs du monde…

1.9.0